Accueil > Actualité > En 2021, le tri des plastiques agricoles s'affine

En 2021, le tri des plastiques agricoles s'affine

Le 01/01/2021

La filière de recyclage des plastiques agricoles rencontre aujourd'hui d'importantes difficultés, tant techniques que financières. Afin de pouvoir continuer à proposer ce service de collecte aux agriculteurs, IDELUX Environnement doit réduire les coûts de traitement en améliorant la qualité des plastiques agricoles destinés au recyclage.

Les différentes catégories seront collectées en deux phases :

Pensez-y dès aujourd'hui ! Ces nouvelles dispositions impliquent une réorganisation au niveau de votre exploitation agricole. Il est en effet essentiel de trier ces déchets correctement dès qu'ils sont produits. Le succès de cette collecte dépend exclusivement du respect des consignes de tri. Merci pour votre collaboration.

1ère COLLECTE - PRINTEMPS (février > juin 2021)

Déchets acceptés ?

→ Uniquement films d'enrubannage en PELLD (polyéthylène très basse densité) bien propres.

PAS DE BACHES D'ENSILAGE, SACS, BIG BAGS, FICELLES, FILETS OU BIDONS !

Ni de terre, déchets de fourrage, pneus et autres indésirables.

2ème COLLECTE – AUTOMNE (septembre > décembre 2021)

Déchets acceptés ?

Uniquement :

→ bâches d'ensilage en PELD (polyéthylène basse densité) bien propres ;

→ sacs en plastique et big bags propres, ficelles et filets propres, en sacs ; bidons en plastique, non toxiques, vides et propres, avec bouchons.

PAS DE FILMS D'ENRUBANNAGE !

Ni de terre, déchets de fourrage, pneus et autres indésirables.

Les plastiques agricoles, quelques chiffres

C'est en 1995 qu'IDELUX organise les premières collectes de plastiques agricoles. Lors de cette première édition, 146 tonnes de déchets plastiques furent collectées. 25 ans plus tard, ce sont plus de 2 500 tonnes qui sont collectées annuellement via les recyparcs ou les services communaux des 55 communes gérées par l'Intercommunale. Après la collecte, les déchets plastiques transitent par les sites de valorisation d'IDELUX Environnement à TENNEVILLE et SAINT-VITH, où ils sont séparés manuellement en deux catégories destinées au recyclage :

  • les films d'enrubannage :  63% ;

  • les bâches d'ensilage : 23%.

Les 14% restant (ficelles, filets, bidons) non recyclables sont éliminés en unité de valorisation énergétique. Afin de réduire les coûts de la filière et de maximiser les quantités envoyées vers les recycleurs, IDELUX Environnement a défini de nouvelles règles de tri et de collecte des plastiques agricoles. Ces dispositions entreront en vigueur dès février 2021.

Un changement nécessaire afin de limiter les coûts de la filière

Certains imaginent que le recyclage est une affaire lucrative. Malheureusement, en matière de plastiques agricoles, il n'en est rien. Quand on additionne les dépenses liées à la collecte, celles liées au tri manuel et à l'incinération des résidus, le coût s'élève à 112 €/t. La revente des matières (en moyenne 12,54 €/tonne en 2019) ne couvre pas les frais. Qui plus est, la décision de certains pays asiatiques de ne plus accepter de déchets plastiques étrangers risque d'entraîner une saturation du marché européen faisant craindre une chute des prix de revente des matières à recycler pour 2021.

Date événement

01/01/2021

Lieu

Avis aux agriculteurs

Toute l'actualité