Accueil > Actualité > L'AgTech Summer Camp récompense 3 start-up

L'AgTech Summer Camp récompense 3 start-up

Un accompagnement personnalisé pour 10 start-up

Du 22/07/2019 au 26/07/2019

Le premier AgTech Summer Camp organisé à Libramont par IDELUX, en partenariat avec Digital Wallonia et la Foire agricole de Libramont, a rencontré le succès escompté. 10 start-up proposant des solutions innovantes dans le domaine agricole ont été sélectionnées pour suivre une semaine de coaching, du 22 au 26 juillet, avec des experts reconnus. Trois d'entre elles se sont vues décerner un prix par le jury : Toopi Organics, Foodgie et WalBac.

Face aux challenges de l'agriculture d'aujourd'hui, de nombreuses start-up émergent, proposant des solutions innovantes afin d'apporter un réel soutien au secteur agricole. Avoir l'idée de génie c'est une chose. La mettre en pratique en est une autre. Et communiquer et convaincre du bien-fondé de cette idée face à des partenaires ou investisseurs, c'en est encore une autre !

Pour aider les start-up dans cette opération « séduction », IDELUX a organisé son premier AgTech Summer Camp, en collaboration avec Digital Wallonia, la Foire agricole de Libramont, le programme Interreg V Grande Région et le FEDER.

Au programme de cette semaine des 10 start-up sélectionnées : des réponses, astuces, mises en situation et bonnes pratiques pour répondre à :  comment construire un pitch financier ? Comment maîtriser le storytelling ? Comment créer et structurer son réseau ? Comment choisir et convaincre le bon investisseur ? Comment développer son pouvoir de négociation ? Comment optimiser son approche B2B ? Etc.

Pour « appuyer sur l'accélérateur », IDELUX a fait appel à ses conseillers « maison », mais aussi à des coachs externes reconnus pour leur efficacité, notamment Laurent MIKOLAJCZAK, Annabelle BUFFART (Inspiiro.me), Thierry HUART-EECKHOUDT (Digital Attraxion) et Fanny DELIEGE (Digital Wallonia).

Les 10 start-up accompagnées tout au long de cette semaine sont reparties avec un bon pitch et un support de communication vidéo. Elles ont également eu l'opportunité de pitcher devant un jury de financiers.

Trois projets sortent du lot.

Après délibération, ce jury a mis à l'honneur les trois start-ups qui les avaient le plus convaincues, à savoir :

  • Toopi Organics : Toopi Organics a mis au point un procédé, issu des biotechnologies, permettant de valoriser l'urine humaine avec peu de consommation d'énergie. L'urine est riche en azote, phosphore et potassium, soit le triptyque NPK essentiel pour la fertilisation des sols et des cultures. Toopi Organics propose ainsi un fertilisant 100% biologique commercialisé auprès des coopératives agricoles et des fabricants d'engrais bio

  • WalBac : Le projet Spin-off WalBac est porté par l'ingénieur agronome François Gérard. Il propose le développement et la commercialisation d'un complément alimentaire pour animaux valorisant l'ensemble des propriétés prébiotiques des bactéries pourpres. Permettant ainsi le maintien et l'amélioration de la santé des animaux d'élevage, aussi bien avicole que piscicole.

  • Foodgie : Serre connectée qui se charge d'irriguer automatiquement chaque plante, de les éclairer et de maintenir un climat optimal dans le potager. Une application guide l'utilisateur sur tous les aspects qui nécessitent une intervention humaine et le notifie dès qu'une production est prête pour la récolte

Celles-ci ont eu le privilège de pitcher devant l'Union wallonne des entreprises lors du dîner du 29 juillet, une belle opportunité de se faire remarquer auprès de potentiels investisseurs.

Période de l'événement

Du 22/07/2019 au 26/07/2019

Lieu

Libramont Exhibition & Congress

S'adresse à

Entreprise

Jeune

Particulier

Mots-clés

AgriculteursBiotechnologies

Toute l'actualité