Accueil > Actualité > La Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg connectés en sous-sol par la gestion des eaux usées

La Belgique et le Grand-Duché de Luxembourg connectés en sous-sol par la gestion des eaux usées

Le 09/12/2020

De gros chantiers de pose de deux collecteurs d'alimentation en cours

Le chantier de construction de la future station d'épuration transfrontalière de l'Eisch Amont, d'une capacité de 15 600 équivalents-habitants (EH), se poursuit.

Le chantier, qui a débuté le 23 avril 2019 par la réalisation des gros ouvrages de génie civil tels que les grands bassins biologiques, se finalise maintenant par l'installation des équipements électromécaniques. Le système d'épuration tertiaire qui permet de parfaire l'épuration en traitant l'azote et le phosphore est également installé.

Mais pour que la station d'épuration fonctionne, il faut que les eaux usées y parviennent. Parallèlement à la construction de celle-ci, de gros chantiers de pose de deux collecteurs d'alimentation sont également en cours.

Cette station est alimentée en eaux usées via deux collecteurs en partie sous pression et en partie gravitaire.

Un premier collecteur, financé intégralement par le SIDERO, permet de refouler les eaux usées luxembourgeoises de Kleinbettingen, Hagen et Steinfort depuis l'actuelle station d'épuration de Steinfort, qui sera transformée en station de refoulement avec la mise en service de la nouvelle station.

Un deuxième collecteur permet d'acheminer sur le site de la nouvelle station d'épuration transfrontalière :

  • les eaux usées collectées à Grass (générées par les agglomérations de Clémency, Fingig, Kahler et Grass) pour le versant luxembourgeois et les eaux usées de Sélange pour le versant belge seront refoulées jusque Sterpenich ;

  • les eaux usées des villages de Sterpenich, Autelbas, Barnich pour le côté belge rejoindront les eaux usées grand-ducales à partir de la station de refoulement de Sterpenich en construction. Les eaux usées de Rosenberg intégreront le collecteur au niveau de la frontière à Steinfort.


Complémentairement à la pose de ces deux collecteurs, des travaux d'égouttage sont réalisés dans les villages d'Autelbas, Barnich et Sterpenich conjointement à la réfection de la voirie. Ces travaux, non subventionnés par les Fonds FEDER, sont intégralement financés par la Société Publique de Gestion de l'Eau (SPGE).

Du côté grand-ducal la modernisation des réseaux d'égout avec les bassins déversoirs de Clemency et Grass sont en cours de réalisation par le SIDERO avec le soutien du Fonds pour la gestion de l'eau.

Une jonction symbolique ce 9 décembre

Ce 9 décembre 2020 signe une étape symbolique dans l'avancement de ce projet transfrontalier par la connexion physique des conduites sous pression posées sur les territoires belges et luxembourgeois, à la frontière entre les deux pays.

Une fibre optique longe également ces réseaux interconnectés de canalisations. Elle permet une communication permanente entre les différents ouvrages belges et grands-ducaux afin de contrôler et de sécuriser en temps réel le dispositif d'acheminement des eaux usées vers la nouvelle station d'épuration.

La mise en service se profile au printemps 2021

Si rien ne vient perturber le chantier, la nouvelle station d'épuration de l'Eisch devrait être opérationnelle au printemps 2021. 

Construite sur le territoire belge, la station d'épuration traitera les eaux usées des villages belges de Sélange, Autelbas, Sterpenich et Rosenberg et les eaux usées des villages Luxembourgeois de Fingig, Clemency, Grass, Kahler, Kleinbettingen, Hagen et Steinfort

Les eaux traitées seront déversées dans la partie luxembourgeoise de l'Eisch.

Une eau propre et une station qui minimise les nuisances

Les eaux épurées par la station de l'Eisch Amont répondront à des normes strictes de rejets.  Cette nouvelle station, qui remplace notamment des stations devenues trop petites et trop vétustes, contribuera à l'amélioration de la qualité des eaux de l'Eisch.

Pour répondre aux enjeux environnementaux actuels, la consommation d'énergie fossile sera réduite avec le placement de panneaux photovoltaïques sur les toits des bâtiments et avec la récupération de chaleur sur les groupes surpresseurs d'aération pour le chauffage des bâtiments. Pour réduire les nuisances sonores et olfactives, un bâtiment abrite un système de désodorisation ainsi que les parties les plus bruyantes du processus.

Un projet transfrontalier rendu possible par l'Europe

C'est l'amélioration de la qualité de l'eau du sous-bassin hydrographique de la Moselle qui a incité l'Europe à financer la construction de la future station d'épuration, la pose de la conduite de rejet et le collecteur de liaison belgo-luxembourgeois acheminant les eaux usées mélangées depuis la jonction de Sélange vers la nouvelle station d'épuration. 

Ce projet de 17,6 millions d'euros est soutenu à concurrence de 37,35 % par les Fonds FEDER dans le cadre du programme INTERREG Grande Région et est porté par les opérateurs locaux : l'Intercommunale IDELUX Eau, la Société Publique de la Gestion de l'Eau (SPGE) en région wallonne et le Syndicat Intercommunal de Dépollution des Eaux Résiduaires de l'Ouest (SIDERO) avec le Fonds pour la gestion de l'eau au Grand-Duché de Luxembourg.

Partenaires du projet

Syndicat Intercommunal de Dépollution des Eaux Résiduaires de l'Ouest (SIDERO) :

Monsieur J. WEICHERDING et Madame N. WELTER

11C, rue Irbicht

L-7590 Beringen/Mersch

Téléphone : 00352/32 58 60 1


Société Publique de la Gestion de l'Eau (SPGE) :

Messieurs D. KLEYKENS et D. LAURANT

Avenue de Stassart, 14-16

B-5000 Namur

Téléphone : 0032/81 25 19 30


Association Intercommunale IDELUX Eau

Madame Corine DUPLICY et Monsieur Patrick HERMANT

Drève de l'Arc-en-Ciel, 98

6700 Arlon


Lien wetransfer vers quelques photos : https://we.tl/t-ydPqvYWQNd

Documents à télécharger

Date événement

09/12/2020

Lieu

Steinfort

IDELUX EAU

S'adresse à

Particulier

Mots-clés

Eaux uséesIDELUX EauStation d'épuration

Toute l'actualité