Accueil > Actualité > Lancement de la Pépinière de projets supracommunaux : la majorité des communes luxembourgeoises s'associent pour agir

Lancement de la Pépinière de projets supracommunaux : la majorité des communes luxembourgeoises s'associent pour agir

Le 17/06/2022

Sous l'impulsion du Ministre wallon Christophe COLLIGNON, la majorité des communes de la province de Luxembourg s'associent pour construire des politiques transversales qui favorisent la cohérence sur leurs territoires au départ d'une Pépinière de projets supracommunaux lancée ce vendredi 17 juin.

35 communes[1], emportées par la Commune de Florenville et appuyées par IDELUX Projets publics, ont déposé une candidature auprès de Ministre Christophe COLLIGNON suite à l'appel à projets « soutien aux projets supracommunaux » approuvé par le Gouvernement wallon le 10 décembre 2020. Ces communes qui ont choisi de collaborer autour de la création d'une « Pépinière de projets supracommunaux » représentent 183 504 habitants. Il en fallait au moins 50 000 pour être éligible.

Comme le prévoyait la candidature de la Pépinière, les communes du territoire provincial qui avaient déposé une candidature alternative qui n'a pas été retenue à l'issue de l'appel à projet ont été invitées à rejoindre la Pépinière de projets communaux, aux mêmes conditions que les 35 communes initialement partenaires. Il s'agit des communes d'Arlon, Attert, Aubange, Martelange, Messancy.

Par ailleurs, la Pépinière proposera également de tisser des liens avec les communes du Pays de Famenne dont la candidature a également été retenue.

Le Luxembourg belge est en effet un grand territoire rural organisé autour de 44 communes. La plupart sont faiblement peuplées. Conséquence logique, elles sont souvent gérées par de petites équipes communales qui ne permettent pas facilement de faire de la veille ni de développer certains services et infrastructures qui dépassent le cadre communal. La cohérence du Luxembourg belge comme « bassin de vie » a été objectivée plus d'une fois et la ruralité structurée autour d'un réseau de villes petites et moyennes induit des problématiques transversales, lesquelles sont susceptibles d'appeler des réponses partagées. En voici quelques exemples : développement d'une veille commune sur les opportunités financières liées aux appels à projets, formation sur les thématiques digitales, stratégie face à la problématique des zones blanches, mutualisation des ressources humaines, ou encore la problématique commune de la réaffectation des églises,...

Toutes ces problématiques sont partagées par les différentes communes. Elles demandent des réponses adaptées avec un maximum de cohérence à l'échelle du territoire supracommunal pour renforcer la cohésion de l'ensemble de ce « bassin de vie ».

Au service de sa région depuis 60 ans, IDELUX connaît bien la difficulté à initier le montage de projets supracommunaux rejoignant les lignes de force de la Région. L'initiative menée conjointement avec la Commune de Florenville et les communes a été validée par la Région wallonne. Elle porte sur une subvention de 180 000 euros qui couvre 2021 et 2022.


Pépinière ?

La pépinière mise sur pied est d'abord un lieu de rencontre concret entre les responsables des communes concernées pour développer et mettre en œuvre avec souplesse une gouvernance supracommunale. Et bien sûr, faire émerger de nouvelles coopérations et projets d'intérêt collectif qui ont du sens tant pour les élus que pour les habitants. Pas question donc de mettre sur pied une usine à gaz.


Projets ?

Le fil rouge des projets : renforcer et optimiser l'action communale, générer des économies d'échelles et des effets de levier pour rationaliser les dépenses publiques, renforcer la cohérence du territoire.

À l'issue d'une enquête conduite par IDELUX Projets publics en mars dernier auprès des communes concernées, trois grands thèmes s'imposent :

  1. la gestion de projets supracommunaux concrets,

  2. la mutualisation de biens et de services, internes ou externes,

  3. la digitalisation.

Ces grands thèmes se déclinent en actions précises comme le besoin de veille sur les opportunités de financements publics, le besoin de marchés cadres, l'intérêt pour des expertises ponctuelles et pour de nouvelles lignes de métier, comme la réaffectation des églises, ...

Un projet soutenu par :

Wallonie



[1] Bastogne, Bertogne, Bertrix, Bouillon, Chiny, Daverdisse, Erezée, Florenville, Etalle, Fauvillers, Gouvy, Habay, Herbeumont, Houffalize, La Roche-en-Ardenne, Léglise, Libin, Libramont-Chevigny, Manhay, Meix-devant-Virton, Musson, Neufchâteau, Paliseul, Rendeux, Rouvroy, Sainte-Ode, Saint-Hubert, Saint-Léger, Tellin, Tenneville, Tintigny, Vaux-sur-Sûre, Vielsalm, Virton, Wellin  

Date événement

17/06/2022

Lieu

Libramont

S'adresse à

Commune

Mots-clés

IDELUX Projets publicsProvince de Luxembourg

Toute l'actualité