REMALUX, une mission wallonne confiée à IDELUX

Illustration

REMALUX

Depuis 2016, IDELUX Développement est missionnée par la Wallonie pour mettre sur pied une stratégie de redéploiement économique de l’industrie manufacturière, d’abord dans le Sud Luxembourg, puis étendue à l’ensemble de la province. Cette mission est dénommée REMALUX, pour Redéploiement économique de l’industrie MAnufacturière en province de LUXembourg. REMALUX a pour ambition de développer l’ancrage des entreprises en province de Luxembourg et de faire du territoire une destination industrielle à nouveau attractive. 

Le projet est vaste et le travail mené depuis plusieurs années est divisé en 2 axes de travail majeurs, où des réelles avancées sont relevées : 

1. Développement écosystèmes

L’objectif est de partir des besoins des entreprises et de favoriser les échanges et collaborations afin de créer un contexte de développement favorable à l'industrialisation sur le territoire de notre province pour trois secteurs prioritaires : l’alimentaire, le bois, les biotech/medtech/sciences du vivant. Pour chacun, une feuille de route (une stratégie de développement à moyen terme et une vision commune) a été établie en co-construction avec les entreprises et autres acteurs clés du territoire. 

L’enjeu pour les équipes d’IDELUX est de proposer des actions d’animation de chaque écosystème qui contribuent à la mise en application des feuilles de route et au renforcement des synergies au sein des écosystèmes. 

  • L’écosystème alimentaire a vu naître le Food Club qui se développe au travers notamment de conférences ciblant des enjeux communs et fédérateurs, qui sont identifiés lors des rencontres entre entreprises et forces vives.

  • L’écosystème bois s’organise autour du Bois Wallon, Ensemble (BWE), un espace d’échange et de travail pour les entreprises du secteur et autres parties prenantes. Le BWE vise particulièrement le renforcement des relations bi- et multilatérales, ainsi que la fédération des différentes parties prenantes autour de thématiques transversales pouvant découler sur des projets collaboratifs. 

  • L’écosystème biotech/medtech/sciences du vivant a pour ambition de rassembler les acteurs présents sur et autour du Parc scientifique de Novalis pour porter d’une seule voix une vision commune et davantage marquer Novalis sur la carte du secteur biotech au niveau wallon, voire international. Pour cela, des visites d’entreprises, des évènements de réseautage, des brainstormings, etc. se mettent en place.

Le développement de ces secteurs stratégiques de la province prend une part de plus en plus importante dans REMALUX.

2. GANESH

Ce second volet de REMALUX a pour objectif de répondre aux besoins en recrutement des entreprises, avec l’aide de nombreux partenaires, et via différents types d’actions.

GANESH porte principalement sur l’accompagnement aux entreprises dans leurs besoins en recrutement. Il s’agit de guider les nouvelles entreprises lors de leur implantation selon leurs besoins en main-d’œuvre, en les mettant en contact avec les bons opérateurs (Forem, IFAPME...). Aussi, REMALUX ne manquera pas de mettre en lumière les besoins de formation qui émanent des entreprises accompagnées.

Une phase de sensibilisation auprès des entreprises est également de mise. Il s’agit d’encourager les entreprises de la province à porter certaines actions (outils de communication pour l’accueil adéquat d’un apprenant, journée portes ouvertes, lien enseignement, etc.) afin de les rendre attractives, notamment auprès des plus jeunes. Dans ce cadre, IDELUX participe notamment au projet Interreg Grande Région PRO-MOTION GR et en valorise les enseignements.

Les équipes sont également attentives à la dynamique STEAM (Sciences, Technology, Engineering, Arts, Mathematics) en province de Luxembourg. L’ambition est de stimuler les échanges avec tous les acteurs STEAM de la province, pour partager une vision, identifier les manquements et développer des collaborations. 

REMALUX tient évidemment compte du contexte spécifique de la province de Luxembourg. Dès lors, la mobilité, le manque de main-d’œuvre, etc. sont autant d’éléments qui cadrent la démarche. La dynamique reste également attentive à la proximité avec le Grand-Duché de Luxembourg et aux démarches en cours dans la Stratégie de l’Ardenne Transfrontalière, sans oublier les grandes transitions (économique, écologique, numérique) qui façonnent les entreprises aujourd’hui.  

Découvrez les réalisations 2022-2023 !

Video URL